Faut-il prendre l’assurance pour un prêt crédit à la conso ?

By | 24 avril 2010

L’assurance facultative des prêts à la consommation

La plupart des prêteurs calculent leur taux et leurs offres sans l’assurance, qui rajoute une somme importante au montant à rembourser et augmente les mensualités. Pour autant, faut-il s’en passer ?

Souscrire une assurance pret à la conso

Quelles garanties de couverture proposent les assurances crédits ?

Les assurances crédits sont tenues de protéger l’emprunteur contre les accidents de la vie. Les principales assurances crédits sont :

  • l’assurance décès, qui prend en charge tout ou partie du remboursement du crédit si l’emprunteur venait à décéder. Cela dépend bien entendu des contrats d’assurances.
  • l’assurance perte partielle ou totale d’autonomie (également appelé garantie PTIA) entraînant une invalidité partielle ou définitive de l’emprunteur. Cette garantie permet de se couvrir car elle prend en charge le reste des remboursements du prêt.
  • l’assurance Interruption de Travail pour Accident ou Maladie qui couvre et prend en charge les mensualités en cas d’arrêt maladie, accident.

Souscrire l’assurance crédit ? Oui mais uniquement lors de la signature du prêt

En matière d’assurance crédit, vous n’avez qu’une seule chance de vous assurer, au moment de la signature du contrat. Pour des prêts personnels classiques, il est impossible à posteriori d’obtenir une assurance pour s’assurer et couvrir le reste de la période de remboursement.

Au moment de la souscription, il faut anticiper le pire, évaluer les risques et ne pas penser qu’à soi car en cas de problèmes vos proches directs seront tenus de rembourser.

En effet, en cas de décès, d’accident ou d’invalidité, les membres de votre famille (ascendants, descendants) seront tenus de rembourser le prêt souscris. Votre décision de prendre ou non l’assurance impacte également la vie de vos proches.

L’assurance crédit est donc un moyen efficace de lutte contre les situations de surendettement et de faillites personnelles. Au même titre qu’une assurance habitation protège contre les risques liés à un incendie, l’assurance crédit facultative permet de se couvrir en cas de coups durs.

Coût de l’assurance crédit consommation : quel montant ?

Pour des crédit à la consommation classique (prets personnels classique pour une voiture par exemple), le taux d’assurance est élevé, et peut représenter jusqu’à 18% du montant total du crédit pour un crédit « classique » de 5000€ !

Exemple :

Faut-il prendre l’assurance malgré le coût élevé ?

Le cout de l'assurance emprunteur

Comparaison du cout d'un crédit avec et sans l'assurance emprunteur

La plupart des situations dramatiques liées au surendettement, c’est à dire aux personnes qui ne sont plus capables de rembourser leur dette, provient d’accidents de vie : chômage, décès, accident de la route, qui font basculer des familles entières dans des situations très difficiles.

C’est aussi cela qu’il faut prendre en compte : malgré le surcoût important, ce sont les plus fragiles qui ont intérêt à faire l’effort de souscrire à des assurances crédits. Un fonctionnaire par exemple ne sera jamais au chômage, il peut donc décider de ne pas prendre d’assurance crédit pour le couvrir sur un risque de chomage.

A savoir : certaines sociétés de crédit permettent de choisir un niveau d’assurance pour vous permettre d’être plus précis sur ce que vous souhaitez couvrir.

Quelques termes à connaître sur l’assurance emprunteur

  • La convention AERAS

la convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé), entrée en vigueur le 06 janvier 2007 et qui vient en remplacement de la convention Belorgey, liée à la possibilité pour les personnes présentant des risques aggravés de santé de pouvoir maintenant prétendre à l’emprunt et à l’assurance. Les avancées actuelles d’AERAS sont la prise en compte du risque invalidité et la mise en place d’un mécanisme de solidarité.

  • Assuré

un assuré est une personne physique admise à l’assurance et sur laquelle repose l’assurance. L’assuré est une personne dont la vie, les biens ou les actes sont garantis par un contrat d’assurance.

  • Assurance chômage

l’assurance chômage concerne principalement les prêts immobiliers et professionnels. En effet, quand une personne souhaite contracter un prêt immobilier, la banque peut lui demander de s’assurer contre le chômage et la perte d’emploi. Les conditions d’accès à l’assurance chômage (qui reste facultative) sont réglementées.

  • Assurance crédit / Assurance emprunteur

les termes « assurance crédit ou assurance emprunteur » sont utilisés pour désigner les assurances qui protègent à la fois l’emprunteur et l’organisme prêteur en cas de défaut de paiement (décès, incapacité de travail, perte d’emploi). Les deux types d’assurances crédit et assurances emprunteurs les plus courantes sont l’assurance décès-invalidité (ADI) et l’assurance chômage.

  • Assurance décès-invalidité : ADI

l’assurance décès-invalidité (ADI) est un contrat d’assurance obligatoire pour contracter un prêt immobilier. Cette assurance garantit le remboursement du crédit à la banque, en cas d’invalidité ou de décès de l’emprunteur. L’assurance décès-invalidité est donc une garantie à la fois pour la banque et pour l’emprunteur.

  • Police d’assurances

la police d’assurances correspond au document rédigé constituant la preuve matérielle du contrat d’assurances, signée conjointement par l’assureur et par l’assuré.

  • Cotisation d’assurance ou Prime d’assurance

La cotisation d’assurance correspond à la somme que l’assuré doit verser à l’assureur en contrepartie des risques pour lesquels l’assuré est pris en charge. La cotisation d’assurance est également appelée Prime d’assurance.

  • Conditions générales

Tout contrat d’assurance est composé de conditions particulières (ayant trait aux données de chaque assuré) et de conditions générales. Celles-ci décrivent les droits et les obligations des deux parties, ainsi que les garanties. Au sein d’une compagnie d’assurances, les conditions générales sont similaires pour tous les contrats couvrant les mêmes risques. Les conditions générales sont aussi appelées Conventions Spéciales ou Dispositions Générales.

Notre avis sur l’assurance emprunteur pour un crédit conso :

Il est important de prendre l’assurance quand on est locataire aux revenus modestes. C’est moins le cas vos ressources sont élevées ou que vous avez une situation professionnelle stable.

Il faut donc comparer les différentes offres préalables de crédit et chercher celles qui correspondent le mieux à votre situation personnelle. Il faut également regarder celles qui proposent la meilleure couverture pour le meilleur coût en fonction du montant que cous souhaitez emprunter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *