DOM-TOM face à la crise du credit : les 5 solutions par l’AFD !

By | 25 juillet 2010

Et oui, la crise dans sa grande générosité, et notamment sur le sujet du credit, a touché tous les territoires d’outre mer.
Dans cet article, le blog credit responsable tente de mettre au grand jour toutes les avancées, les projets, les réalisations qui ont permis à la guadeloupe, la réunion, la martinique et toutes les antilles françaises, de faire face à la crise des credits.

Car en effet, dans ces départements et territoires d’outre mer qui montrent des taux de chomage record, l’argent devient un véritable problème et sous toutes les coutures : des achats indispensable au quotidien à l’obtention de credit pour monter son entreprise, tout est plus compliqué à obtenir !

Ici nous allons nous concentrer sur la crise du credit en outre mer (DOM et TOM) et décrire les solutions qui ont pu être apporter.

AFD : qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’un établissement public qui signifie l’Agence Francaise de Développement, dont la mission est de lutter contre la pauvreté favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer.

Elle met en oeuvre la politique définie par le Gouvernement français.

En 2009, l’Agence a consacré près d’un milliard d’euros au financement de projets dans l’Outre-mer, sur un total de 6,2 milliards d’euros.

AFD : mise en place de relances économiques

L’agence se substitue dans cette mission aux banques et favorise la distribution de credits à court et moyen terme sur les DOM TOM en garantissant les emprunts des PME et des entreprises de taille intermédiaires :

  • 350 entreprises traversent les difficultés d’activité et de trésorerie
  • 11000 emplois sont sécurisés en outre mer

Les états généraux de l’outre mer aboutissant au premier conseil interministeriel de l’outre mer, ont plusieurs décisions  pour l’AFD :

  • PME bénéficient d’un plan sur le modèle du Small Business act américain
  • Soutien aux filières endogène et levée des blocages à la création de richesses et d’emplois locaux sur les zones Antilles, plateau des Guyanes et Océan indien
  • AFD est chargée de formaliser une stratégie de coopération régionale
  • AFD est confortée dans son role d’appui et d’aide au financement des projets structurant des collectivités locales

La bonification des prêts intermédiés

L’AFD bonifie les prêts pour le développement des entreprises ou leur création et réduit les couts de l’emprunt pour l’entreprise. Expérimentation des prets et credits bonifiés en nouvelle calédonie


Un partenariat dans la gamme des credits dans les DOM TOM avec Oséo

AFD distribue les produits financiers grace au partenariat avec Oséo pour distribution de ces credits dans les départements d’outre mer et les collectivités de Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélémy

L’AFD en aide à l’outre mer face aux enjeux démographiques et sociaux

  • Construire des logements sociaux tout en créant des emplois, par exemple en 2009, décision sur 4600 réhabilitations ou constructions, pour un chiffres d’affaires de 550 M€ soit 7 000 emplois
  • Rééquilibrer l’offre sanitaire et éducative
  • Développer la microfinance et le microcrédit : soutenir le tissu économique à le développement et la création de très petites entreprises pour réduire le chomage et favoriser le développement social

“Les petites entreprises et le travail indépendant sont beaucoup plus répandus en Outre-mer qu’en métropole. Il y a  dans ces régions une part très importante d’activités informelles qui a du mal à se développer sans accès au crédit et à des services d’accompagnement. C’est tout l’enjeu de l’implication de l’ADIE dans l’Outre-mer. Nous avons  participé, au niveau national, à la mise au point du statut de l’auto-entrepreneur, la grande nouveauté de la loi pour la modernisation de l’économie, afin d’aider les ultramarins à sortir de l’activité informelle. Le levier du financement est également essentiel. Le dispositif de financement des activités de crédit, via l’AFD, a doublé par rapport au précédent Plan triennal d’activité. Le niveau d’activité atteint en 2009 et son impact sur des populations en difficulté nous confortent dans notre démarche, celle de donner les moyens à ceux qui n’en ont pas de devenir créateurs de richesse et maîtres de leur propre destin.”

Maria Nowak fondatrice et présidente de l’ADIE

l’afd accompagne depuis 2005 le développement de l’adie dans les régions ultramarines.

Favoriser une meilleure insertion régionale

L’AFD en soutien de l’outre mer pour le développement de leur atout majeur : la richesse environnementale

Par exemple en nouvelle calédonie, un cadre réglementaire favorable à la protection de l’environnement et la maitrise de l’énergie est développé.
Les prêts bonifiés dont nous avons parlé plus haut ont permis la croissance des entreprises qui investissent en préservant l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *