Eric Ciotti : un député UMP part à la chasse au RSA

By | 23 mai 2012

Eric Ciotti président UMP du conseil général des Alpes Maritimes part en campagne pour aller à la chasse, pas aux électeurs, mais au RSA !

Mais qu’est ce que c’est que cette bête ? Le revenu de solidarité active déployé et octroyé aux plus démunis de notre société permet de fournir un revenu complémentaire aux personnes ayant un travail à temps partiel et précaire (une définition plus précise se trouve ici).

Alors ne jouons pas sur les mots, M.Ciotti part plutôt à la chasse aux fraudeurs du RSA ! les profiteurs, les ptits malins, les escrocs !! Ne se trompe t’il pas de cible ou de combat ? Prend il les choses par le bon bout ?

Le député sortant et candidat à sa succession, estime que la justice est un peu lente pour aller à la traque aux fraudeurs du RSA !
Cet adepte de la répression plutôt que de la prévention décide d’agir vite et seul avec une fourchette d’amende pour les supposés fraudeurs du RSA allant de 303.10 € jusqu’à 12 124 € ! On oublie la présomption d’innocence (si cette expression s’applique ici d’ailleurs) et on agit !

  • Démagogie,
  • action,
  • plaire à son électorat,

Eric Ciotti dit : « En clair, cela va nous permettre d’aller plus vite qu’avec l’option des procédures judiciaires »

Le membre de l’UMP, les actions à répression, il connait ! Avant de vouloir couper le revenu de solidarité active, il s’était attaqué à la suppression des allocations familiales aux enfants trop souvent absents de leur école.

Eh oui, c’est tellement plus simple de taper sur les petites gens !

Notre analyse et avis sur cette actualité RSA !

Si vous nous lisez régulièrement, vous connaissez notre ligne éditoriale sur la responsabilité de tous : du plus petit au plus gros !
Chez les bénéficiaires du RSA, il y en a qui en ont besoin et il y a certainement des malins. Mais ne fantasmons pas ! La fraude exercé sur le revenu de solidarité active ne monte pas à des montants faramineux ! Ce problème n’est pas la priorité à résoudre, il faut plutôt s’attaquer au problème du chomage afin qu’il y ai moins de RSA à distribuer !

  • Mais voila, nous sommes en période électorale et la démagogie rode !
  • Il est tellement plus simple pour les citoyens de comprendre un combat dans lequel ils se sentent défendus qu’un combat qui leur semble perdu d’avance !
  • En bref, « le voisin, il en profite plus que moi, je veux que ça s’arrête » vs « le chomage, l’europe , la grèce c’est tellement loin de moi ! »

Sur le site credit responsable, cette actualité nous fait réagir car ce principe de taper sans expliquer, de déresponsabiliser les citoyens et de ne pas les éduquer, cela nous heurte. Une société ne s’en sortira que par son peuple, un peuple grandit et responsable !

En cette période de crise, il est nécessaire d’éviter la stigmatisation : les personnes titulaires du RSA, chomeurs, demandeurs de crédit conso, surendettés… ne doivent plus être montrer du doigt ! Ils représentent, vous représentez, nous représentons la réalité de ce pays !

Il faut savoir créer une dynamique, impliquer les individus pour former une communauté et ne plus monter les indvidualités les unes contre les autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *