TEPA c’est fini : Baisse de pouvoir d’achat pour les salaires les plus petits !

By | 25 septembre 2012

Fin de TEPA : travailler autant pour gagner moins

Eh oui, un truc qui vient carrément de passer incognito : La suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires !
En gros, on ne peut plus travailler plus pour gagner plus !

En ces jours on l’on parle des 75% de taxations pour les hauts revenus, il y a un fait que personne ne relève et je vais vous faire ainsi part de ma propre expérience.

Je suis employeur de nounou, donc employeur particulier

La nounou de mon enfant est une personne très bien en qui j’ai toute confiance et qui travaille 50 heures par semaine.
Pour ce travail, elle gagne un certain salaire.

Vous le comprenez en ayant lu 2 points essentiels dans ce début d’article

  1. j’emploi une personne qui travaille 50 heures pour garder mon enfant,
  2. et celle ci gagne moins d’argent depuis la décision de juillet 2012 prise par le sénat.

Depuis le 1er aout 2012 il y a une sanction véritable sur les foyers les plus modestes et les classes moyennes, la baisse du pouvoir d’achat !
Le truc Sioux c’est que personne ne s’en est rendu compte car lors de la déclaration de salaire de ma nounou, cette reversion existe toujours bien. Le gouvernement pourrait me dire : bon nul n’est censé ignoré la loi apparemment !

Mais le truc encore plus sioux, c’est lorsque cette niche fiscale a été supprimée, le législateur a dit : « suppression de l’exonération des charges salariales sur les heures supplémentaires SAUF SAUF pour les entreprises de moins de 20 salariés. »
A ce moment là, je me suis dit, c’est bon on passe entre les goutes, ma nounou sera payée comme d’hab. En effet, je me disais mais comment un gouvernement de gauche peut supprimer du pouvoir d’achat sur des revenus modestes ! Bon ba finalement c’est fait.

Rappel sur le fonctionnement de la LOI TEPA : le « travailler plus pour gagner plus »

  • Sur une partie de ce salaire, ma nounou bénéficiait d’une reversion des cotisations salariales directement pour elle (sur ces heures supplémentaires). Il s’agit là d’un bénéfice fiscal initié en 2007 s’appelant loi TEPA et dit qui symbolisait le travailler plus pour gagner plus »!
  • Bref, c’est environ 100 € que moi employeur particulier verse directement à ma nounou au lieu de verser à l’état.
  • Ces 100 € ne sont, en plus, pas soumis à l’impôt sur le revenu de ma nounou.
  • Un cadeau fiscal certes mais qui est bénéfique autant pour les classes moyennes que pour les classes plus modestes.

Alors, aujourd’hui, le gouvernement est à la chasse à la niche fiscale.
Il cherche là, où il peut gagner des sous, faire des économies.
La loi TEPA constitue une niche fiscale, c’est sur !

Eh bien, c’est fait cette niche est rabotée ! La conséquence est simple : Je débourse le même montant pour le salaire de ma nounou, mais au lieu de lui verser 100 € , je reverse ce montant à l’état

Ma nounou perd 100 € par mois. Soit 1200 € par an !

SALUT, la gauche arrive, je paye plus d’impot, c’est une chose, mais ma nounou qui se prend un pion de 100 € par mois, c’est quand même hard !

Qui accepterait cela ?

Le plus incroyable, c’est que j’ai mis au courant ma nounou, elle n’en a pas connaissance, ses collègues ne sont pas au courant (bon ça je comprends), mais surtout j’appelle l’urssaff pour obtenir une confirmation de cette mesure. FOU je vous dis. La personne me dit que non, rien à changer, il faut aller sur le site internet de l’urssaf pour tout comprendre, tout est bien expliqué !

Je récapitule donc :

  •  j’emploi une personne qui travaille 50 heures par semaine
  •  la droite dit travailler plus pour gagner plus => c’est le cas par la loi TEPA en 2007 => +/- 100 € par mois pour la nounou
  •  la gauche arrive en 2012 et supprime cette niche fiscale
  •  l’employeur particulier que je suis verse le même montant que d’habitude, mais une partie de salaire qui allait dans la poche de ma nounou va dans les caisses de l’état
  • le foyer modeste qu’elle représente perd directement du pouvoir d’achat : +/- 100 €
  • la reversion TEPA que j’ai fournie à ma nounou au mois d’aout (ces +/- 100 €) et bien elle devra payée des impots dessus.

J’ai envie de dire génial !
Réveillons nous employeurs particuliers, réveillez vous employés à domicile !

De mon coté, j’attends avec une certaine impatience Jean-Marc Ayrault notre premier ministre dont le projet de loi de finance a été validé la semaine dernière et qui devra s’expliquer sur le rabotage des niches, les futures ressources de l’état et le pourquoi sanctionner si fourbement les classes moyennes et surtout les classes les plus modestes de notre pays. Ce sera jeudi soir dans DES paroles et des actes sur #france2 #dpda !

2 thoughts on “TEPA c’est fini : Baisse de pouvoir d’achat pour les salaires les plus petits !

  1. Natuki

    Quels bons souvenirs de gofbter cela me rplpeale! Il n’y a rien de meilleur que du bon pain,du bon beurre et du bon chocolat! Je me souveins ausi avoir mange9 des tartines avec du beurre saupoudre9 de cacao et je « me9langeais » e7a directement sur le pain et e7a faisait une sorte de pe2te au chocolat.

  2. grolimund

    Voici une solution toute simple!
    Je tiens à partager cette grande information avec tout le monde!
    Pour tous vos besoins de crédits ou de financements.
    Veuillez contacter madame Grolimund Wehrli Theresa pour toutes les
    informations.
    Email: (grolimundtheresawehrli@outlook.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *